Eskelina

En 2015, Eskelina prenait son envol avec « Le matin du pélican », fruit de sa rencontre avec Christophe Bastien (Debout sur le Zinc) et Florent Vintrigner (La Rue Kétanou). C’était l’occasion de découvrir le charme délicieux de cette Suédoise exilée en France depuis plus de dix ans, et dont l’accent venu d’un ailleurs que l’on entend rarement chanter venait épicer notre langue. Sa simplicité espiègle et son amour de la vie de bohème, qui avaient inspiré les textes du premier album, lui avaient permis de se faire une place à part sur la scène de la chanson française et de conquérir les cœurs du public et de la profession : plus de trois cents concerts à travers toute la France, plusieurs récompenses, dont le Prix du Jury et le Prix du Public Georges Moustaki en 2016, deux Trianon et un Olympia (en première partie de Debout sur le Zinc et la Rue Kétanou) : le pélican voyageur a très vite pris de la hauteur.